Vous êtes ici : Accueil Offre d'emploi n° 1

Offre d'emploi n° 1

Directeur/trice avec charge de classe dans une école fondamentale ordinaire

 

 

 

 

 

Offre d'emploi téléchargeable en pdf -> Cliquez ici

                                             

                                                                                                                      Date : 22 mai 2018

APPEL AUX CANDIDAT(E)S POUR L'ADMISSION AU STAGE DANS UNE FONCTION DE DIRECTEUR/TRICE AVEC CHARGE DE CLASSE (12 PERIODES)

DANS UNE ECOLE FONDAMENTALE ORDINAIRE

Année scolaire 2018-2019

 

Coordonnées du P.O. 

Nom : Administration Communale de Brugelette

Adresse : Grand Place 2A à 7940  BRUGELETTE

Coordonnées de l'école ou de l’établissement

Nom : Ecole communale « L’Envolée »

Adresse : Avenue Gabrielle Petit 6 à 7940 BRUGELETTE

 

Annexe 1 : Conditions légales d'accès à la fonction

 

Annexe 2 : Profil recherché arrêté par le Pouvoir Organisateur après consultation de la CoPaLoc (22.05.2018)

 

Annexe 3 : Titres de capacité

 

Dépôt des dossiers de candidature : celles-ci doivent être envoyées, par recommandé, au Collège communal de Brugelette (Grand Place 2A à 7940 BRUGELETTE) pour le jeudi 21 juin 2018 au plus tard, le cachet de la poste faisant foi.

 

Pour être valablement constitué, le dossier de candidature doit être composé :

- d’une lettre de motivation manuscrite accompagnée d’un curriculum vitae

- de copies certifiées conformes des diplômes et certificats qui attestent de la capacité du candidat

- des états de service

- d’un extrait de casier judiciaire modèle 2 datant de moins de 3 mois

- d’un certificat de nationalité

- d’une copie des attestations de réussite des modules de formation et d’une déclaration déterminant le palier auquel appartient le candidat

 

Les candidatures réceptionnées seront portées à la connaissance du Collège communal en date du vendredi 22 juin 2018. Le programme d’examen comportera une épreuve écrite et une épreuve orale qui seront complémentaires. L’épreuve écrite sera fixée au mercredi 27 juin 2018 (14h00) et l’épreuve orale sera fixée durant la semaine du lundi 2 au vendredi 6 juillet 2018.

 

Les résultats des candidats seront portés à la connaissance du Collège communal en date du mercredi 11 juillet 2018, la désignation effective par le Conseil communal aura lieu début du mois d’août 2018 et l’entrée en service du Directeur d’école débutera à partir de la rentrée scolaire prochaine (2018-2019).   

 

Voici les coordonnées de la personne de contact auprès de laquelle divers renseignements complémentaires peuvent être obtenus : Nathalie BLONDIAU - Service Enseignement - 068/45.73.06 (matin) - enseignement@brugelette.be

 

 

 

ANNEXE 1 : Conditions légales d'accès a la fonction

 

Les conditions sont les suivantes :

 

Palier 1 - Art. 57 du Décret du 2 février 2007 :

 

  • Avoir acquis une ancienneté de service de sept ans au sein du Pouvoir Organisateur dans une des fonctions de recrutement, de sélection ou de promotion de la catégorie en cause calculée selon les modalités fixées à l'article 34 du Décret du 6 juin 1994 (¹).

 

  • Etre titulaire, à titre définitif, d'une fonction comportant au moins la moitié du nombre minimum d'heures requis pour former une fonction à prestations complètes dans l'enseignement organisé par le Pouvoir Organisateur concerné.

 

  • Exercer à titre définitif une ou plusieurs fonctions donnant accès à la fonction de directeur à conférer et être porteur d'un titre de capacité conformément à l'article 102 du Décret du 2 février 2007.

 

  • Avoir répondu à cet appel aux candidat(e)s.

 

  • Avoir obtenu au préalable les attestations de réussite d'au moins trois modules de formation.

 

(¹) Dans l'enseignement fondamental, l'ancienneté doit avoir été acquise au niveau fondamental

 

Palier 2 - Art. 58, §1er, du Décret du 2 février 2007 :

 

  • Soit remplir toutes les conditions du palier 1 à l'exception des deux dernières (avoir répondu à l'appel aux candidats et être titulaire de trois attestations de réussite).

 

  • Soit remplir toutes les conditions du palier 1 au sein d'un autre Pouvoir Organisateur de l'enseignement officiel subventionné, à l'exception de l'avant-dernière (avoir répondu à l'appel aux candidats).

 

Palier 2BIS - Art. 58, §3, du Décret du 2 février 2007 :

 

  • Etre titulaire depuis sept ans au moins dans l'enseignement subventionné d'une des fonctions de recrutement, de sélection ou de promotion de la catégorie en cause (¹).

 

  • Etre titulaire, à titre définitif, avant l'admission au stage, d'une fonction comportant au moins la moitié du nombre d'heures requis pour former une fonction à prestations complètes dans l'enseignement subventionné.

 

  • Exercer à titre définitif une ou des fonctions donnant accès à la fonction de directeur à conférer et être porteur d'un titre de capacité, conformément à l'article 102 du Décret du 2 février 2007.

 

  • Avoir obtenu au préalable les attestations de réussite d'au moins trois modules de formation.

 


 

ANNEXE 2 : Profil de fonction

 

Le directeur d’un établissement d’enseignement maternel, primaire ou fondamental de la Commune de Brugelette adhère aux valeurs qui inspirent le Projet éducatif et le Projet pédagogique de son Pouvoir Organisateur (PO).

 

Il gère son établissement dans le respect des directives, des règles et des procédures que la Fédération Wallonie-Bruxelles rend obligatoires selon le mandat et dans la limite des délégations qui lui sont données par son PO.

 

Il a pour devoir d’assurer la mission générale et les missions spécifiques du chef d’établissement telles qu’elles sont fixées d’une manière générale par les articles 3 à 11 du décret du 2 février 2007 fixant le statut des directeurs et détaillées de manière particulière dans la lettre de mission qui a été spécifiquement rédigée pour l’établissement et qui lui est remise lors de son entrée en fonction (conformément à l’article 30 du même décret).

 

D’une manière générale, le chef d’établissement exercera son autorité en pratiquant la consultation et la concertation et en encourageant la participation de la communauté éducative à tout processus de décision chaque fois que cette participation s’avère opportune. Ceci, afin d’appréhender au mieux les décisions à prendre, les ordres à donner et la bonne exécution des mesures prises.

 

Sa disponibilité, son écoute, sa capacité d’observation et d’analyse doivent créer un climat relationnel fondé sur la confiance et le respect des personnes. Ceci, dans le but de tirer le meilleur parti des ressources humaines en fonction et d’assurer le bon fonctionnement de l’établissement.

 

Il veillera toutefois à mettre des limites raisonnables à cette ouverture démocratique, à éviter toute forme de cogestion et à réaffirmer chaque fois que nécessaire, au nom des responsabilités qui n’appartiennent qu’à lui, l’autorité dont lui seul reste investi.

 

Dans le cadre du programme d’examen, le Pouvoir Organisateur se réserve le droit de s’entourer d’experts externes pour obtenir un avis sur les qualités des candidats afin d’en choisir un qui réponde au profil recherché.

 

Dans l’éventualité où le candidat ne disposerait pas des attestations de réussite en rapport avec les modules de formation « directeur », il s’engage à les obtenir dans les délais prescrits.

 

Ci-dessous, voici la lettre de mission actuelle du directeur d’école approuvée par le PO et la CoPaLoc.

 

1. Introduction

 

Le PO confie au directeur une lettre de mission qui spécifie sa mission générale et ses missions spécifiques ainsi que les priorités qui lui sont assignées en fonction des besoins de l’établissement qu’il est appelé à gérer (article 30 du décret du 2 février 2007 fixant le statut des directeurs[1]).

 

2.  Identification du Pouvoir Organisateur

 

Administration communale de Brugelette -  Province de Hainaut.

 

3.  Identification de l’établissement

 

Ecole communale « L’envolée » - Av. Gabrielle Petit, 6 – 7940 Brugelette.

 

4. Spécificités de l’établissement

 

a)      Type et structure de l’établissement

Type et niveau d’enseignement : Fondamental ordinaire

Nombre d’implantations : 1

Etablissement en D+ : non

 

b)      Descriptif de l’état des lieux (historique et « état de santé » de l’établissement)

Inaugurée en 1994, l’école bénéficie d’un environnement particulièrement agréable puisqu’elle est située dans le Parc communal. Les bâtiments sont très récents et conçus de manière plus ou moins fonctionnel. Le PO reste très attentif à l’entretien des lieux.

 

c)       Environnement social et économique de l’établissement

L’école est située en milieu rural. L’ancienne sucrerie, entreprise de grande taille au sein de la commune, est en voie de fermeture.

 

5.  Identification du directeur

 

Nom : Roland NINFORGE, Directeur à titre définitif

 

6.  Durée de validité de la lettre de mission 

 

La lettre de mission a une durée de 6 ans et peut être révisée tous les 3 ans ou selon les nécessités.

 

7.  Evaluation

 

a)      Evaluation (article 33, §§2, 3 et 4)

 

Chaque directeur stagiaire fait l'objet d'une évaluation par le PO en cours de stage (en fin de première année de stage), en fin de seconde année de stage (dans le cas d'une évaluation "favorable" ou "réservée" en fin de première année de stage) ou à l'issue d'une période de prolongation.

 

L’évaluation se fonde sur l’exécution de la lettre de mission et sur la mise en pratique des compétences acquises dans le cadre des articles 13, 14 et 15 du décret du 2 février 2007 fixant le statut des directeurs.

 

Elle tient compte du contexte global dans lequel est amené à évoluer le directeur et des moyens qui sont mis à sa disposition. L'attribution d'une mention "réservée" en cours de stage peut conduire le PO à adapter la lettre de mission et à repréciser ses attentes au directeur.

 

b)      Evaluation formative (articles 62 à 65)

 

Chaque directeur nommé à titre définitif ou désigné à titre temporaire pour une durée égale ou supérieure à un an ou dont la durée de désignation a atteint au moins un an, fait l'objet d'une évaluation par le PO tous les 5 ans à dater de sa nomination à titre définitif ou de sa désignation à titre temporaire.

 

Si le PO le juge utile, il peut procéder plus tôt à une évaluation du directeur. Toutefois, le directeur ne peut faire l’objet de plus de deux évaluations par période de 10 ans.

 

En fonction de cette évaluation, le PO convient avec le directeur des améliorations à apporter.

 

8.  Missions du directeur

 

Dans l’enseignement subventionné, le directeur d’école exerce sa mission générale et ses missions spécifiques selon le mandat que lui donne le PO. Celui-ci est spécifié dans la lettre de mission.

 

a)      Missions générales prévues par le décret du 2 février 2007 fixant le statut des directeurs

 

 

 

û Il met en œuvre, au sein de l’établissement, le projet pédagogique de son PO dans le cadre de la politique éducative de la FWB ;

û Il représente le PO auprès des services du Gouvernement et du Service général d’inspection ;

û Il a une compétence générale d’organisation de son établissement sous l’autorité du PO ;

û Il analyse régulièrement la situation de l'établissement et promeut les adaptations nécessaires.

 

b)      Missions spécifiques prévues par le décret du 2 février 2007 fixant le statut des directeurs

 

q   Au niveau pédagogique et éducatif

 

Le directeur assure la gestion de l’établissement scolaire sur le plan pédagogique et éducatif.

Dans cette optique, le directeur :

û anime la politique pédagogique et éducative de l’établissement ;

û évalue la pertinence des attitudes, des méthodes et des moyens mis en œuvre par les membres de l’équipe éducative ;

û met en œuvre et pilote le projet d’établissement, en ce compris l’accueil, dès la maternelle, d’enfants handicapés ou issus de l’enseignement spécialisé ou de milieux socioculturels défavorisés et veille à l’actualiser.

 

Le directeur s’assure de l’adéquation entre les apprentissages, les socles de compétences, les compétences terminales, les profils de formation et les programmes ou les dossiers pédagogiques. Il veille à la bonne organisation des évaluations certificatives et des évaluations externes au sein de l’école.

Dans le respect de la liberté en matière de méthodes pédagogiques, le directeur collabore avec le Service général d’inspection et les autres services pédagogiques.

 

q  Au niveau relationnel :

 

-          Avec l'équipe éducative

 

Il assure la gestion et la coordination de l’équipe éducative. Dans ce cadre, il organise notamment les services de l'ensemble des personnels (tant enseignant que communal), coordonne leur travail et leur fixe des objectifs en fonction de leurs compétences et des textes qui régissent leurs missions.

Dans cette optique, le directeur :

û suscite l’esprit d’équipe ;

û gère les conflits seul ou en collaboration avec le PO selon la gravité de la situation ;

û veille à l’accueil et l’intégration des nouveaux personnels (tant enseignant que communal) ;

û veille à l’accompagnement des personnels (tant enseignant que communal) en difficulté ;

û suscite et gère la participation des membres du personnel aux formations en cours de carrière, obligatoires ou volontaires ;

û veille au développement de la communication constructive et du dialogue avec l’ensemble des acteurs de l’établissement scolaire ;

 

-          Avec les élèves, les parents et les tiers

 

Le directeur est responsable des relations de l’établissement scolaire avec les élèves, les parents et les tiers.

Dans ce cadre, le directeur :

û veille à développer l’accueil et le dialogue vis-à-vis des élèves, des parents et des tiers ;

û vise à l’intégration de tous les élèves, favorise leur bonne orientation et encourage le développement de leur expression citoyenne ;

û fait respecter le règlement d’ordre intérieur de l’établissement scolaire et prend, le cas échéant, les mesures nécessaires.

 

-          Avec l'extérieur

 

Le directeur représente son établissement dans le cadre de ses relations extérieures.

Dans cette optique, le directeur :

û s’efforce, selon ses possibilités, d’entretenir et de favoriser ces dernières et assure les relations publiques de son école ;

û assure la coordination des actions à mener notamment avec les centres PMS et peut établir des partenariats (dans le respect des délégations précisées au point c) ;

û noue des contacts avec le monde économique et socio-culturel local, de même qu’avec des organismes de protection de la jeunesse, d’aide à l’enfance et d’aide à la jeunesse.

 

q   Au niveau administratif, matériel et financier

 

-       Il organise les horaires et les attributions des membres du personnel dans le cadre de la législation existante en collaboration avec le PO ;

-       Il gère les dossiers des élèves (inscriptions, départs, dérogations d’âge, changements d’école  et des membres du personnel à l’exclusion de la rédaction et de la transmission des décisions des Conseils et des Collèges communaux ;

-       Il veille à la bonne organisation des organes de concertation et des conseils de classe prévus par les lois, décrets et règlements ;

-       Il veille à l’application des consignes de sécurité et d’hygiène au sein de l’établissement en collaboration avec Monsieur Benjamin CORDIER, Conseiller en prévention ;

-       Il gère les ressources matérielles et financières de l’établissement en concertation avec les services communaux et selon l'étendue de son mandat (ex. : commande de repas ou de fournitures scolaires…) ;

-       Il remplit avec exactitude et fait parvenir dans les délais prescrits aux différents destinataires tous les documents administratifs et fonctionnels dont la rédaction lui est confiée par les lois, décrets, règlements et par le PO.

 

c)       Délégations attribuées par le PO

 

La lettre de mission doit préciser l’étendue des délégations et des mandats spécifiques que le PO confie au directeur dans le respect du Code wallon de la démocratie locale (CDLD).

 

-       Il met en œuvre et pilote les projets éducatif et pédagogique du PO et veille à proposer des actualisations au PO (articles 63 à 66 du décret du 24 juillet 1997 définissant les missions prioritaires de l'enseignement fondamental et de l'enseignement secondaire et organisant les structures propres à les atteindre) ;

-       Il fait respecter le Règlement d'ordre intérieur et le Règlement des études et veille à leur actualisation ;

-       Il est le garant de l’application des programmes adoptés par le PO (article 17 du décret "Missions" du 24 juillet 1997 précité) ;

-       Il organise et anime les réunions de concertation en fonction du nombre d’heures prescrites par la Fédération Wallonie Bruxelles (60 périodes) (article 22 du décret du 13 juillet 1998 portant organisation de l'enseignement maternel et primaire ordinaire et modifiant la règlementation de l'enseignement) ;

-       Il évalue les membres du personnel placés sous son autorité et transmet les rapports d’évaluation sans délai au PO ;

-       Il est le garant du respect des procédures de recours concernant les enfants ;

-       Il vérifie les registres de présences des élèves ;

-       Il organise l'encadrement des élèves à l'entrée et à la sortie des cours et collabore à l'organisation de l'accueil extrascolaire au sein de son établissement, à la mise en place et au contrôle des garderies, des études dirigées ou toute autre forme d’accueil extrascolaire ;

-       Il est le relais privilégié du PO, de l’Echevin(e) de l’enseignement et des services communaux auprès des membres du personnel enseignant et communal affecté sur le site de l’école, des parents et des élèves ;

-       Il communique et soutient les directives du PO auprès des membres du personnel (tant enseignant que communal) ;

-       Il participe aux manifestations visant à valoriser l'enseignement du PO ;

-       Il se réfère à la réglementation en vigueur en matière d’exclusion d’élèves (article 89 et 90 du décret "Missions" du 24 juillet 1997 précité) ;

-       Il assure l’organisation des Auxiliaires professionnelles en fonction des besoins spécifiques de l’établissement. Il organise les horaires et définit les tâches respectives. Il évalue régulièrement la qualité du travail en étroite relation avec le PO, l’Echevin(e) de l’enseignement et les services communaux. Il supervise l’octroi des congés en respect du droit des agents et en fonction des besoins du service ;

-       Il collabore à l’organisation de la propreté des locaux et de l’environnement en collaboration avec le service communal responsable et s'assure du bon état de propreté des locaux ;

-       Il communique par écrit et sans délai au service Technique toute demande visant à maintenir les bâtiments scolaires qui lui sont confiés en parfait état.

 

Plus particulièrement, compte tenu des attributions qui sont les siennes, le chef d’un établissement d’enseignement maternel, primaire ou fondamental présentera le profil suivant :

 

Attributions

Profil

  1. En matière d’organisation générale :

le directeur :

 

-       est un  interlocuteur et un collaborateur privilégié auprès de son PO et auprès des services d'inspection et de vérification de la FWB;

 

-       analyse régulièrement la situation de l'établissement (activités d’enseignement, climat et culture de l'école, environnement, fonctionnement quotidien,…) et promeut les adaptations nécessaires après approbation du PO;

 

-       collabore avec les services communaux au bon fonctionnement et au bon suivi des organes officiels de concertation propres au PO;

 

-       assure la circulation des informations entre le PO, l’Echevin(e) de l’enseignement, les services communaux, le personnel enseignant et tout autre acteur intervenant dans la vie scolaire ;

 

-       veille à la sécurité des personnes et des biens ; veille à l'application des consignes de sécurité et d'hygiène;

 

 

-       met en œuvre les changements approuvés par le PO et suggère ceux qui lui paraissent opportuns.

 

le directeur sera capable :

 

-  d'identifier les responsabilités au respect desquelles il est tenu;

-  d'analyser la réalité de l'établissement dans le contexte socio-économique proche;

 

-  de prendre des décisions et d'agir avec cohérence dans l’intérêt de l’établissement;

-  de gérer des situations complexes et imprévues en proposant des solutions adéquates;

 

 

 

-  de respecter les procédures en vigueur en rapport avec le bon fonctionnement communal ;

 

 

 

-  d’utiliser de façon optimale les moyens de communication mis à sa disposition (mail, site internet, réseaux sociaux) pour favoriser la circulation des informations ;

 

 

-  de collaborer avec Monsieur Benjamin CORDIER, Conseiller en prévention, à la mise en place des consignes de sécurité et d’hygiène ;

 

-  d’initier des changements, de prendre l’initiative d’en suggérer, de promouvoir et d’organiser ceux qui sont décidés.

  1. En matière de gestion pédagogique et éducative :

le directeur :

 

-       s'assure de l'adéquation entre les apprentissages, les socles de compétences et les programmes;

 

 

-       prend toutes les mesures nécessaires pour que l’enseignement offert réponde de manière actualisée aux besoins auxquels il a pour mission spécifique de répondre;

 

-       met en œuvre le projet d'établissement et suggère au PO toute évolution de celui-ci qui lui paraît opportune;

 

 

-       évalue la qualité de l’enseignement au sein de l’établissement ;

 

-       évalue la pertinence des attitudes, des méthodes et des moyens mis en œuvre et conseille les membres de l'équipe éducative;

 

-       suscite la participation aux formations continuées et veille à leur suivi dans l'école ;

 

 

-       encourage l'ouverture sur le monde extérieur via la découverte d’autres lieux pertinents pour l’aspect pédagogique et éducatifs des élèves.

 

le directeur sera capable :

 

-     d’analyser régulièrement l’adéquation entre les activités pédagogiques et les méthodes didactiques et l’évolution des besoins  des élèves accueillis dans l’école;

 

-   de promouvoir les choix pédagogiques et les actions concrètes reprises dans le projet d'établissement;

-  de mobiliser l'équipe éducative ;

 

-  de s’informer des innovations pédagogiques et méthodologiques qui permettraient de développer la gestion pédagogique et éducative ;

 

-  de s’entretenir avec les enseignants de la portée de leur action pédagogique ;

 

-  de s’auto évaluer et d’évaluer les personnels (tant enseignant que communal) placés sous son autorité en rédigeant des rapports réguliers ;

 

-  de veiller à la coordination des formations suivies par le personnel enseignant avec les nouvelles dispositions promues par la FWB ;

 

-  d’initier des visites, voyages ou autres qui favorisent l’ouverture de l’école sur le monde extérieur.

 

  1. En matière de gestion des ressources humaines et en ce qui concerne les personnels (tant enseignant que communal) placés sous son autorité :

le directeur :

 

-       coordonne le travail des différentes catégories des personnels (tant enseignant que communal) ;

 

-       veille à accueillir et à intégrer les nouveaux membres du personnel (tant enseignant que communal) ;

 

-       exerce la médiation en cas de conflit et organise la concertation ;

 

-       planifie l’organisation des conseils de classe ;

 

-       organise la concertation dans le cadre prescrit par le PO et dans le respect des textes légaux et réglementaires ;

 

 

 

-       reconnaît et valorise les aptitudes de chacun des membres des personnels (tant enseignant que communal) ;

 

-       évalue les personnels (tant enseignant que communal) ;

 

 

 

 

 

 

 

-       veille au respect des droits statutaires et réglementaires des membres des personnels (tant enseignant que communal) ;

 

-       suscite l'esprit d'équipe.

 

 

le directeur veillera :

 

-  à agir avec équité, discrétion et respect pour effectuer cette coordination ;

 

 

-  à créer un climat de confiance mutuelle et de convivialité entre le personnel ;

 

 

-  à écouter avec bienveillance et à trancher de manière équitable les conflits ;

 

-  à répartir équitablement les tâches ;

 

-  à mener une réunion (préparer un ordre du jour, réaliser un procès-verbal) de manière directive et à prendre la parole en public ;

-  à communiquer clairement et correctement tant oralement que par écrit ;

 

-  à être disponible et à l'écoute des besoins et des préoccupations des personnels (tant enseignant que communal) ;

 

-  à évaluer régulièrement les divers personnels (tant enseignant que communal) dans l'accomplissement de leurs tâches respectives de la manière la plus constructive et la plus motivante possible, sans concession à l’impératif général de la qualité de l’enseignement et du bon fonctionnement de l’institution en général ;

 

-  à expliquer les décisions et à les faire appliquer au besoin en sollicitant le service Enseignement ;

 

-  à favoriser le dialogue et le lien direct avec les personnels (tant enseignant que communal) en fonction ;

-  à montrer son attachement à l’école et à son devenir via la participation de tous dans les projets ;

-  à partager son ambition sur le devenir de l’école.

 

  1. En matière de gestion administrative et matérielle :

le directeur :

 

-  propose les attributions et établit les horaires en collaboration avec le PO ;

 

-  transmet, dans les délais prescrits, les documents requis aux différentes autorités compétentes.

 

-  gère en collaboration avec le PO, l’Echevin(e) de l’enseignement et les services communaux, les ressources matérielles de l’établissement selon les mandats qui lui sont donnés

 

 

 

-  applique les textes réglementaires et les instructions du PO ;

 

 

 

 

 

 

-  gère les dossiers des élèves et collabore avec le service de l’Enseignement à la gestion des dossiers des enseignants.

 

le directeur sera capable :

 

-  d’analyser, synthétiser et classer les documents officiels ;

 

-  d'utiliser les nouvelles technologies de l'information et de la communication à cet effet (ex : plateforme Web - Créos)

 

-  d'identifier les besoins matériels et d’établir des priorités des dépenses ;

-  de maîtriser la réglementation en ce qui concerne la gestion matérielle ;

-  d’assurer la gestion du budget annuel dévolu au bon fonctionnement de l’école ;

 

-  d’établir une communication transparente et fiable avec les personnels (tant enseignant que communal) afin de veiller à l’application des textes réglementaires et des instructions du PO ;

-  à actualiser en concertation avec le PO, l’Echevin(e) de l’enseignement et les services communaux, le projet d'établissement ;

 

-  d’échanger régulièrement avec le service Enseignement sur les dossiers des élèves et des enseignants.

 

  1. En matière de gestion des relations avec les élèves, les parents et les tiers,

le directeur :

 

-  veille au bon accueil des élèves, parents et tiers et à l'intégration de tous ;

 

-  fait respecter le Règlement d'ordre intérieur et propose au PO toute modification opportune de celui-ci ;

 

-  organise la liaison entre l'école et la famille.

 

 

le directeur veillera :

 

-   à pratiquer le dialogue constructif afin d’apporter un bon accueil à chacun ;

 

-   à adapter le Règlement d’ordre intérieur aux réalités de terrain et à des situations particulières ;

 

-   à impliquer les élèves, les parents et les tiers dans la vie de l'école ;

-   à être à l’écoute des élèves et de leurs parents et à équilibrer leurs demandes avec les impératifs du bon fonctionnement de l’école et de la qualité des études.

 

 


 

 

ANNEXE 3 : Titres de capacité

 

Article 102 du Décret du 2 février 2007

Tableau II tel que modifié par le Décret du 13 juillet 2016

 

 

le tableau de l’annexe 3 doit être remplacé par le suivant :

 

 

1. Fonction de promotion

 

2. Fonction(s) exercée(s)

 

3. Titre(s) de capacité

 

 

Directeur d'école fondamentale

 

a)Instituteur maternel, instituteur maternel chargé des cours en immersion linguistique, instituteur primaire instituteur primaire chargé des cours en immersion linguistique, maître d’éducation physique, maître de seconde langue (allemand), maître de seconde langue (anglais) maître de seconde langue (néerlandais), maître de travaux manuels, maître d’éducation musicale, maître de morale, maître de philosophie et de citoyenneté

b) Maître de psychomotricité

 

 

 

a) Un des titres suivants :

- Diplôme d'instituteur maternel

- Diplôme d'instituteur primaire

- AESI

Pour autant qu'il s'agisse d'un titre requis ou d'un titre suffisant pour une des fonctions visées à la colonne 2

 

 

 

 

 

 

a)       Diplôme d’instituteur maternel ou AESI

 

 

 

 



[1] M.B. 15.05.2007

 

Actions sur le document
« Juin 2018 »
Juin
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
Nous contacter
maison  Grand'place 2A
7940 Brugelette
 phone 068 457 307
 fax

068 457 304

 mail secretariat@brugelette.be
  Heures d'ouverture:
Du lundi au vendredi 09h00 - 12h00
(sur rendez-vous l'après-midi)
meteo

Ce site est optimisé pour le navigateur Firefox.

Sécurisé, fiable et rapide, Firefox est gratuit et simple à installer.